Accueil » Appareils Photo Numériques » Comment choisir

Comment choisir son appareil photo numérique


Le choix d'un appareil photo numérique est difficile. Il faut choisir parmi des dizaines de produits disponibles mais aussi et avant tout choisir parmi 4 types d'appareils bien différents : les compacts, les bridges, les reflex et maintenant également les hybrides.
Pour s'y retrouver il faut connaître les possibilités mais aussi les limites de chaque catégorie car quoiqu'on puisse inventer au niveau de l'électronique de ces appareils en photo on est soumis à des contraintes optiques incontournables et l'appareil miracle n'existe pas. En clair : un petit ne peut pas faire des choses que seul un gros peut faire et inversement.
Partant de là il sera donc important de savoir ce que l'on veut faire avec son appareil photo pour éviter d'être déçu après l'achat.

Sommaire :


Le compact numérique


Petit, léger, design, efficace.

Un appareil photo simple, accessible à tous mais aussi efficace et qui vous suit partout sans avoir à prévoir un équipement spécial. Photos de familles, souvenirs de vacances, fêtes... le compact se glisse dans une poche ou un sac à main pour rendre la photo accessible à tous et à tous moments pour un rapport utilité/prix incomparable.

Quel look ?

Son nom l'indique : le compact est « compact », c'est-à-dire petit, léger, discret. Son boitier regroupe dans un format souvent inférieur à 12cm sur 8cm sur 3cm, l'objectif et le flash. Il est ainsi toujours prêt pour une photo imprévue. Les marques rivalisent d'imagination pour créer des produits design et offrent souvent un large choix de coloris pour un même appareil photo.

Pour quel photographe ?

Ils s'adressent plus aux photographes amateurs qui cherchent d'abord la simplicité et la facilité d'utilisation et qui font de la photo pour partager des instants de bonheur. Les photographes chevronnés s'en serviront comme un appareil d'appoint qui va là où leur matériel plus encombrant ne peut aller.

Comment l'utiliser ?

L'appareil photo compact est accessible à tous, grâce notamment à des programmes prédéfinis qui permettent d'obtenir une photo réussie dans presque toutes les conditions : sujets en mouvements, intérieur, contrejour, faible luminosité, portraits, paysages, plage, montagne, fleurs, etc. Il suffit de choisir le bon, de le changer selon les conditions et de faire « chease ». La photo numérique devient accessible à tous.
Pour ne pas manquer le bon moment la plupart proposent des modes rafales performants ou même un détecteur de sourire. La prise de vue est aisée grâce à des écrans LCD grand format mais en pleine lumière attention au contraste, un viseur optique est parfois nécessaire pour visualiser correctement la scène à photographier et certains n'en sont plus dotés.

Leurs limites

Compte tenu de leur taille, les compacts ont principalement une faiblesse : la largeur de leur optique pénalise la quantité de lumière qu'ils peuvent faire entrer jusqu'au capteur. Ca peut sembler être un détail mais ça limite la prise de vue par faible lumière, ça interdit les photos de sujets en mouvements rapides et ça réduit considérablement la profondeur de champ.
On peut également leur reprocher la faiblesse de leur zoom optique, qui pêche d'un sens pour zoomer sur des sujets très éloignés (compensé pour des zooms numériques utiles mais qui réduisent la qualité finale) et d'un autre sens, côté grand angle, pour faire rentrer tout le monde dans la photo (on a alors l'impression de manquer de recul).

J'achète ou pas ?

Si vous en acceptez les limites, le compact saura vous satisfaire de longues années et vous offrira des clichés de qualité tout à fait correcte pour un usage familial classique.



Le bridge numérique


Puissant, doté d'une optique de qualité et de fonctions élaborées.

Le bridge est un intermédiaire entre le compact et le reflex, aussi bien en termes de performances que de prix. Il peut être aussi facile à utiliser qu'un compact tout en offrant des réglages manuels proches de ceux proposés par un reflex. Son optique plus grosse en diamètre et en profondeur que celle d'un compact permet d'aller là où un compact s'arrête. Les photos de sujets en mouvements rapides ou la prise de vue par faible lumière et sans flash sont ainsi plus aisées.

Quel look ?

A mi-chemin entre le compact et le reflex, le bridge est plus facile à prendre en main qu'un compact. Ses touches de réglage sont également plus accessibles. Normal, il est plus gros. On remarque immédiatement son objectif plus imposant offrant un zoom optique puissant. Malgré un poids qui reste souvent très correct, son design présente une conséquence simple : il est impossible de le glisser dans une poche ou dans un sac à main.

Pour quel photographe ?

Le bridge c'est clairement la solution pour ceux qui veulent plus que ce qu'un compact peut offrir mais qui hésitent à se lancer dans l'achat d'un reflex numérique. Son format permet d'offrir une optique de qualité et assez polyvalente pour un prix beaucoup plus accessible qu'un ensemble reflex et objectifs. Il est donc idéal pour ceux qui veulent commencer à faire de la photo, pour les amateurs occasionnels qui seront séduits par sa facilité d'utilisation ou pour ceux qui veulent abandonner leur vieux reflex argentique sans casser leur tirelire.

Comment l'utiliser ?

Le bridge s'utilise au choix : comme un compact avec des fonctions préréglées ou comme un reflex, à une différence près : le réglage du zoom ne se fait pas par une bague sur l'objectif mais par des boutons comme sur un compact.
Avec un bridge numérique le photographe amateur pourra s'initier aux réglages manuels de la vitesse, de l'ouverture, de la sensibilité ou de la mise au point. Il disposera également de réglages semi-automatiques très pratiques pour réussir à coup sûr des photos de qualité quelles que soient les conditions d'éclairage ou de mouvement.
Les bridges sont équipés d'un viseur en oeilleton électronique. Le viseur est constitué d'un mini écran LCD censé représenter l'image telle qu'elle sera transmise au capteur. Il permet de se rapprocher de la manière de « shooter » des reflex. Il est très utile par forte luminosité quand l'écran LCD placé au dos de l'appareil montre ses limites. Il faut toutefois le distinguer du viseur optique des reflex où l'image est directement perçue sur le miroir du boitier.

Leurs limites ?

L'optique, plus large que celle d'un compact, permet de laisser entrer davantage de lumière jusqu'au capteur et donc d'obtenir un niveau de détail et une profondeur de champ plus élevés qu'avec un compact. Elle est cependant plus limitée qu'une gamme d'objectifs pour un reflex.
On peut également regretter l'impossibilité sur plusieurs modèles de rajouter un flash externe, bien utile pour obtenir des éclairages indirects ou réduire les ombres sur une photo de groupe.

J'achète ou pas ?

Le bridge permet des prises de vues inaccessibles aux compacts et offre une prise en main rappelant celle d'un reflex. Son gros atout est sa polyvalence sans avoir à recourir à de nombreux équipements complémentaires. Comme tous les produits « tout-en-1 » il présentera toutefois des limites pour ceux qui veulent des fonctionnalités techniques très avancées. Si mon budget est limité il vaut peut-être mieux acheter un bon bridge qu'un mauvais reflex.



Le reflex numérique


Performant, précis, plus exigeant.

Pour faire « de la photo » et non plus simplement « des photos » grâce à des possibilités de personnalisation illimitées. Ces performances permettent d'atteindre la perfection de l'image. Il est l'appareil de choix des perfectionnistes mais permet également d'exprimer sa créativité en autorisant toutes les compositions d'images.

Quel look ?

La première impression est la bonne : c'est l'appareil photo numérique des pros. Il est plus volumineux qu'un bridge et son objectif peut être impressionnant mais les modèles récents grand-publics ont su devenir légers et maniables. Son signe distinctif : il est composé d'un boitier et d'un objectif séparés permettant des combinaisons infinies.
Il devra le plus souvent être rangé dans un sac spécial qui pourra également accueillir un flash externe et un second objectif.

Pour quel photographe ?

Le reflex numérique conviendra aux photographes exigeants et perfectionnistes désireux d'affiner leurs réglages jusqu'à obtenir le niveau de détail et de qualité souhaité. Ils seront séduits par son champ d'action et son niveau de personnalisation qui en fait également l'appareil photo des professionnels. Il est fait pour ceux qui veulent essayer de donner libre court à leur créativité quitte à louper quelques clichés le temps d'apprendre à maîtriser la bête. Pour tirer le meilleur d'un reflex il faut se donner la peine de comprendre comment marche la photo.

Comment l'utiliser ?

Pour tirer le meilleur d'un reflex il faut se donner la peine de comprendre comment marche la photo : vitesse, ouverture, sensibilité, éclairage, mise au point, comment jouer sur ces composantes pour arriver à la photo parfaite.
Les reflex modernes, outre leurs performances techniques, offrent des options qui permettent de jouer sur certaines de ces composantes tout en réglant automatiquement les autres pour rendre la photo de précision accessible à un plus grand nombre. Principale pièce le différenciant des autres familles d'appareils numériques, son viseur est doté d'un système complexe reposant sur l'utilisation d'un miroir qui rend la visée plus précise et plus confortable dans les conditions extrêmes.
L'image vue est fidèle en couleurs, luminosité et format à ce qui sera transmis au capteur. La composition de l'image sera facilitée.
Avec un reflex tous les réglages manuels sont possibles, ça sera au photographe de savoir comment les exploiter au mieux. Des fonctionnalités existent pour lui permettre de prendre en rafale 3 ou 5 clichés avec des affinages différents pour choisir à posteriori le meilleur résultat.
Par rapport aux autres familles d'appareils son point fort est également sa réactivité et sa capacité à prendre une photo sans aucun délai de réglage pour saisir le sujet sur l'instant.
Avec ses objectifs interchangeables le reflex s'adapte à toutes les situations. Des packs comprenant en général deux objectifs standards (un pour les portraits, les photos des groupe ou les photos de paysage et un téléobjectif pour zoomer) sont aujourd'hui proposés à des tarifs attractifs.

Leurs limites ?

Les limites du boitier sont quasiment nulles. Les limites sont en fait fixées par trois facteurs : l'objectif sélectionné, la compétence du photographe à utiliser correctement l'ensemble boitier et objectif et enfin le budget que l'on souhaite accorder pour compléter le pack de base par au moins un flash externe et souvent un ou deux objectifs complémentaires

J'achète ou pas ?

Pour jouir au minimum des atouts d'un reflex il faut prendre le temps de lire au moins son mode d'emploi, voire même plutôt un manuel d'initiation à la photo et avoir la patience de comprendre comment ça marche. Le résultat sera alors de très haute qualité même avec seulement quelques semaines de pratique grâce aux aides électroniques disponibles. Pour limiter son budget accessoires (flash, objectifs complémentaires) on pourra s'intéresser aux matériels d'occasions vendus par des passionnés qui renouvellent fréquemment leurs équipements.



L'APN hybride


Le concept d'APN Hybride est né afin de combiner les avantages du compact et du réflex numérique. Il se veut simple d'utilisation et dispose d'objectifs interchangeables.

Vous avez apprécié cet article ? Faites-le savoir :

Suivez le projet et interagissez : Suivez-nous sur Google+ Sur Google+ Suivez-nous sur Facebook Sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Sur Twitter

Verifico - E-mail : contact@verifico.fr - Présentation - Blog - Plan du site - Ressources complémentaires

Verifico Angleterre - Verifico Italie